de Bernard-Marie Koltés

" Un deal est une transaction commerciale portant sur des valeurs prohibées ou strictement contrôlés, et qui se conclut, dans des espaces neutres, indéfinis, et non prévus à cet usage, entre pourvoyeurs et quémandeurs, par entente tacite, signes conventionnels ou conversations à double sens - dans le but de détourner les risques de trahison et d'escroquerie qu'une telle opération implique -, à n'importe quelle heure du jour et de la nuit, indépendamment des heures d'ouverture réglementaires des lieux de commerce homologués, mais plutôt aux heures de fermeture de ceux-ci. " - Koltès

Pour faire corps au plus juste avec le texte de Bernard-Marie Koltès et pour mieux nous guider entre ces deux mondes, Yves Cauche opte ici pour une mise en scène sobre et physique et dépouillée. Allant à l’essentiel, avec la volonté de rester le plus fidèle possible aux indications et au sous texte que nous livre l’auteur dans cette pièce, en particulier au niveau de la mise en lumière. Cette aventure philosophique entre l’écorché et le spirituel, qui mène inéluctablement à l’affrontement, nous permettra sans nul doute de nous interroger sur une des questions les plus fondamentales de notre société : la dignité.

Cette pièce me semble terriblement appropriée à notre époque. Elle nous incite à un recentrage sur le plan humain. Car si le deal, l’échange, le troc, bref le commerce quel qu’il soit en est le véhicule, la pièce traite avant tout de problèmes humains, du respect, de la foi... A l’heure où la valeur de l’argent - nerf de la guerre et garant, soit disant, de paix - devient l’une de nos premières préoccupations, il me paraît plus que jamais nécessaire d’offrir notre vigueur à la réflexion."